FILTHY THIRTEEN MEMORY


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entrée dans CARENTAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
"nuts"

avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 47

MessageSujet: Entrée dans CARENTAN   Mer 25 Nov - 14:35

L’attaque de Carentan malgré quelques points de résistance fût promptement menée, et avec efficacité.

Le 501 PIR malgré quelques difficultés réussit à rejoindre la colline 30 usant de l’artillerie et de mortiers. Dans l’après-midi du 12 juin les objectifs de chaque régiment était atteint avec succès.
Carentan nettoyait et sécurisé, Baupte était le prochain objectif du 506 PIR, Sainteny pour le 501 PIR.

Points de repérage géographique-Carentan juin 1944

Le  12  juin  à  2  heures  du  matin,  les  1st  et  2d  Bataillons du 506th  PIR partent à l'assaut.  L'histoire officielle américaine indique qu'ils ne rencontrent aucune résistance sérieuse.  Nous savons pourquoi:  il n'y a plus de défenseurs allemands. L’Oberstleutnant Von der Heydte ordonna peu de temps auparavant l’abandon de la ville.  ll témoigna:

«  Au  11  juin,  la  situation  des  munitions  est  devenue  si critique dans le régiment que son commandant demande par radio à l'armée parachutiste un  ravitaillement  par air. Toutes les cartouches pour fusil sont collectées afin d’être utilisées par  les  mitrailleuses,  de telle  sorte que  les  hommes  ne peuvent plus se défendre qu'avec des armes à main.
Pendant la nuit du 11, Ie ravitaillement aérien est effectué par l'armée parachutiste d'une façon exemplaire.
Dans la matinée du 11, à Pommenauque, les Américains parviennent à s’enfoncer  profondément dans notre ligne principale de résistance.  Il  n’est  pas  possible de  les  repousser, mais leur avancé est arrêtée et contenue par des détachements d'assaut.
Eu  égard  à  l'extension  continuelle  de  notre  front  et  à nos lourdes pertes, la ligné principale de résistance du régiment est étirée à un tel point qu'il ne fait aucun doute au commandant du régiment que le 12 juin, les Américains réussiront d'autres pénétrations et pourront s'emparer de la ville.  En conséquence,  il se refuse à prendre la responsabilité de sacrifier le reste du régiment pour la bataille de Carentan et décide d'évacuer la ville en fin d'après-midi.
Contrairement à ce qu'il  pouvait craindre,  il  parvient à  évacuer  Carentan  en  plein  jour  sans  aucune  interférence de  la part de  l'ennemi,  qui  semble se  réorganiser au même moment. Le régiment, avec les éléments qui lui  sont subordonnés,  s'installe sur une nouvelle  position défensive  au  sud-ouest  de  Carentan.  La  colline  30,  au  sud-ouest de la ville, constitue le point d'ancrage de la nouvelle position.
Le  commandant  du  régiment  a  prévenu  le  84.AK  de sa décision d'abandonner Carentan et le corps d'armée a approuvé cette décision.  Le commandant du régiment a donc été fort surpris, durant l'après-midi du 11 juin, juste après l’évacuation des positions par le gros du régiment, de voir  arriver   le  commandant  de   la   17.SS-Panzergrénadier  Division  pour  l'informer  que  sa  division  arrivait  dans  le  secteur  pendant  la  nuit  afin  de  prendre  la relève pour défendre Carentan. Si le commandant du FS Régiment 6 avait su que la division allait monter en ligne le soir même, il n'aurait jamais pris la décision d'abandonner Carentan. »
Voici donc la version de Von der Heydte: faute de munitions et en raison des lourdes pertes subies, il abandonné Carentan pour éviter que son régiment y soit détruit, d'autant qu'il n’a pas été prévenu de l'arrivée de la division SS Gôtz von Berlichingen.
Cependant, cette version est totalement contredite par le  général  Pemsel,  le  chef  d'état-major  de  la  7.  Armée. Celui-ci écrit sans aucune ambiguïté:
«  L’abandon prématuré  de  Carentan  dans  l'après-midi du 11 juin, que le commandant du FS Régiment 6 a décidé de sa propre initiative, est une mesure incompréhensible et très mal venue, d'autant qu'il avait été prévenu de l'arrivée de la 17. SS-Panzergrenadier Division à Carentan avant d'avoir pris sa décision et non après, contrairement à ce qu'il a écrit. Les archivés de la 7. Armée sont claires: le 84.AK a été prévenu dès le 10 juin à 13  heures,  puis à nouveau le 11 juin à 11 h45, que la 17. SS-Panzergrenadier Division  allait  intervenir  à  Carentan.  En  outre,  le  chef d'état-major  du  84.AK  déclare  avoir  prévenu  personnellement  le  chef  du  FS  Régiment  6  de  l'arrivée  de  la 17. SS-Panzergrenadier Division dès le 10 juin.
Jamais  l’armée  ni  le corps  d'armée  n'ont  donné  leur accord  pour cette décision  unilatérale. En  raison  des batailles  sévères  et  même  désastreuses  qu’il  venait  de mener, le commandant du FS FS Regiment 6 a subi une dépression physique et morale grave qui explique son ordre insensé . C'est  uniquement  parce qu'il  avait  rendu  de grands services auparavant et parce qu’il a pu se ressaisir rapidement que le commandant du FS Régiment 6 n'a pas été puni et relevé de son commandement. »
On le voit, la responsabilité de Von der Heydte est clairement établie par la hiérarchie militaire. Cet abandon de Carentan aura en effet de lourdes conséquences.

Ce qui n’est pas évoqué par Von der Heydte dans ces rapports, c’est que le 1/506 th submerge une ligne d'avant-postes  allemands  et  s'empare  de  la  colline 30, point de jonction de la « tenaille » mise en place par la 101st, point considérée par le chef du FS Régiment 6 comme essentiel de la nouvelle ligne défensive.  

Une fois la colline 30 sécurisée, le 2/506th s'installa à la droite du 1/506th avant de s’engager à l’aube vers Carentan.

Le colonel Sink, commandant du 506th PIR, s'avance dans la nuit du 11 au 12 juin avec son état-major, à la suite des deux bataillons.  Dans l'obscurité,  il se perd et s'installe finalement au sud  de la colline 30,  c'est-à-dire nettement en avant de ses troupes, en pleine ligne allemande.
A  5  heures,  le  colonel  Sink  ordonne  au  2/506th de marcher sur Carentan pour faire sa jonction avec  les troupes aérotransportées du 1/401st GIR. Lorsque le jour se lève, les Allemands se rendent compte qu'un groupe d'Américains a pris place dans leurs lignes et  commencent  à tirer furieusement  dessus.  Le  1/506th s'élance alors de la colline 30 pour délivrer le colonel Sink, mais la chose est peu aisée et la bataille fait rage pendant plusieurs heures avant que Sink puisse être rejoint et exfiltré de sa position.
Pendant  ce  temps,   le  2/506th est   parti   pour Carentan, soumis à un violent tir de mitrailleuses venu du sud.

Pendant   la   nuit,   l’artillerie  américaine  s’était déchaînée contre  la  ville  qui  prenait  feu.  Il  s'agit  de tirs  de  canons de campagne,  de mortiers lourds, de tank destroyers et même de pièces de la flotte qui tire depuis la mer.  Une partie du centre-ville sera totalement détruite. Quant au bombardement, il ne sert à rien, car les Allemands ne sont plus là.

La prise en tenaille de Carentan des unités US et la progression du 12 juin 1944

La  prise  de  la  ville  proprement  dite  sera  confiée  au 327th  GIR.  Ses deux premiers bataillons se contenteront de tenir le canal, du côté de la route d. et l'attaque sera lancée depuis le nord-est par le 1/401st GIR et la compagnie G/327th GIR.

C’est donc à l’opposé du 2/506th, au nord-est, dans le secteur du bassin à flot,  que le 1/401st GIR, attaque à 6 heures le secteur du bassin à flot. Ne rencontrant pas de résistance, il a atteint le centre-ville rapidement et la jonction avec le 2/506th s'est faite à 7h30, après un dernier échange de coups de feu avec des retardataires allemands, près de la gare.

Café Désiré INGOUF - photo prise dans la rue Holgate; en arrière plan passage à niveau du chemin de fer


Dans le même temps,  l'aile gauche de la tenaille américaine s’est  mise en  route.  A l’aube  le 501st  PIR a franchi le canal et a poursuivi son avance vers la colline 30, en venant du nord-est, pour faire sa jonction avec le 1/ 506th PIR, vers 8 heures.
La double  manœuvre en  tenailles  s’est ainsi  refermée au  sud de Carentan,  mais elle n’a permis d’attraper personne, à part quelques traînards, car les paras allemands se sont retirés dès la veille. Mais l'essentiel,  pour  les  Américains,  est  de  tenir  Carentan et  d’avoir  ainsi  relié  les  deux têtes  de  pont  d’Utah  et d’OMAHA.

Après son repli en bon ordre dans la journée du 11 juin, Von der Heydte se croyait à l’abri d'une nouvelle attaque américaine avant le 13. Or, comme nous venons de le voir, les Américains ont attaqué dès le 12, fonçant vers la cote 30 qui n'avait pas encore été mise en état de défense. En fait, Von  der  Heydte avait  retiré ses  paras en  arrière de cette position pour les réorganiser et, pour ce faire, il avait placé des Osttruppen  en  première  ligne.  C’est ce  bataillon  de l’Est qui est attaqué par la 101 st Airborne et qui se défend mollement, au point que les Américains s’en emparent.
Comprenant le danger, Von der Heydte lance aussitôt une  contre-attaque  avec  les seuls  moyens  disponibles, c'est-à-dire  un  peloton  du  génie,  qu’il  mène  lui-même à   l’attaque   sans   succès. On suppose que c'est ce Kampfgruppe qui s’oppose aux Américains venus délivrer le colonel Sink de la position dangereuse où il se trouvait.

La 17. SS-Panzergrenadier Division, arrivée sur la zone dans le même temps, prend position et se prépare à lancer sa contre-offensive pour reprendre Carentan, avec les éléments suivants:
- un régiment de Panzergrenadier,
- un bataillon de Sturmgeschütz,
- et le soutien de la plus grande partie de l’artillerie divisionnaire.

Après avoir fait le point avec Von der Heydte, le commandant de la division SS est sûr de son succès, puisqu’il demande à ce dernier:
« Après  la reprise de Carentan,  vous  préférez que  nous continuions en direction d’Isigny ou que nous obliquions vers la gauche, vers Sainte-Mère-Eglise? »

Durant la fin de la journée du 12 juin, les Américains augmentent leur emprise au sud-est de la ville, vers Isigny, en capturant le village de Montmartin-en-Graignes.
Le   secteur   le   plus   important   est   toujours   le sud-ouest   de   Carentan,   principalement   sur   la   route de  Périers,  c’est à dire au-delà  de  la  colline 30,  là où  les Allemands vont attaquer.
Le chef de la 17.  SS-Panzergrenadier Division compte sur l'effet de surprise: il se refuse à toute préparation d’artillerie et pousse le secret jusqu'à ne lancer aucune reconnaissance, de telle sorte que les positions et les effectifs américains ne sont pas connus.
L’assaut débute à 7 heures du matin, au moment même où le 506th Parachute lnfantry lance une attaque lui aussi.

Commence alors la bataille de « BLOODY GULCH »/ »BLOODY GULLY »
(source MILITARIA - hors série- merci Alain)

_________________
" Combattre seul"
Revenir en haut Aller en bas
Gennaker

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Ven 27 Nov - 17:17

Le 506th n'a pas mis les pieds sur la Colline 30. C'est l'apanage du 3/501st, qui s'y illustre par de furieux combats souvent au corps à corps, avec 3 DSC et une Silver Star à son crédit...

_________________
"33 days of action without relief, without replacements. Every mission accomplished. No ground gained was ever relinquished."
Revenir en haut Aller en bas
"nuts"

avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Ven 27 Nov - 18:22

Salut Denis,
je ne te cache pas ma surprise à la lecture de ton commentaire!
dans mes recherches et lectures, je ne me suis pas encore intéressé au 501st, lorsque j'y arriverai nul doute que j'y retrouverai tes dires;
cependant ce sont les mêmes lectures dans lesquelles j'ai trouvé à 3 reprises cette info! comme quoi tout est à prendre au conditionnel.

merci en tout cas pour ta participation, même si j'ai l'impression d'avancer toute en reculant

_________________
" Combattre seul"
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Admin
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 11/01/2014
Age : 50
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Ven 27 Nov - 20:28

Bon boulot Michel , chapeau pour tes sujets intéressants
très bien illustrés , ne te décourage pas.
Merci également à Denis pour ses précisions.

_________________
"La 101st n'a pas d'histoire mais elle a rendez-vous avec le destin." Général William C.Lee. 1941
Revenir en haut Aller en bas
Gennaker

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Sam 28 Nov - 11:20

le 2/506th s'est approché des hauteurs connues sous le nom de Hill 30 à l'ouest, mais l'assaut de la position fortifiée près de la Billonnerie est entièrement à mettre au crédit du 3/501st...

Voici ce que dit Mark Bando :
The 506th also had nothing to do with taking Hill 30,
although technically the part of Carentan they took (coming-in from the opposite direction), was part of the same
higher ground, which is 30 meters above sea level.

Everything west of the actual Hill 30 is 30 meters above sea level, so the question
of where the Hill ends is nebulous at best.  The east face of Hill 30 is very difficult to
get to, but that is where the 3/501st charged up on 12 June, resulting in awards of 3
DSCs to Geronimo troopers.  It is silly to call the area as far west of there as Donville part of
Hill 30, because, except for valleys/depressions that entire flat area is 30 meters above sea level,
but the area bears no resemblance to a Hill.  This is just a disingenous attempt to include the
rest of the division in an action that solely belongs to the 501. Donville is about 2 miles west of
the east face of Hill 30 (the only place where it resembles a hill). 
The 2nd Bn of the 502, includng E Co. were brought from reserve status near St Come du Mont,
to assist the 506th near Donville, on 13 June. Does that give anyone who fought at Donville the claim to
having fought on Hill 30?  In my opinion, NO.  Hill 30 could also be said to encompass the (much closer
to the east face) street that goes to Periers, which was liberated by Easy 506th on June 12th.  Again, it is
30 meters above sea level, but when you are there, it is just level ground and one has no sense of standing
on an elevation.  To Infantry troops approaching from the west, it is not a 'Hill' in any sense of the word.
So the more famous Easy Co. fought 'near' la Billonnerie, but to claim they fought at Hill 30, is bunk.
It's true that LTC Cole's 3/502 was ordered to take la Billonnerie, near the top of Hill 30 on 10 June, but they
never got there, never fought there and never even SAW the Hill. 

_________________
"33 days of action without relief, without replacements. Every mission accomplished. No ground gained was ever relinquished."
Revenir en haut Aller en bas
Gennaker

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Sam 28 Nov - 18:32

En fai, la confusion réside dans l'interprétation du terme "Hill 30". Il est certain que le secteur occupé par le 1/506 dans la nuit du 11 au 12 juin correspond à une élévation du terrain à 30 m au dessus du niveau de la mer. Mais l'élévation n'est guère perceptible dans cette partie sud ouest de Carentan. Venant d l'est et la Taute, comme l'a fait le 3/501st, l'élévation est bine perceptible, et son sommet a été fortifié par les allemands. L'assaut et la prise de cette élévation n'a bien été le fait que du 501st exclusivement.

_________________
"33 days of action without relief, without replacements. Every mission accomplished. No ground gained was ever relinquished."
Revenir en haut Aller en bas
"nuts"

avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Sam 28 Nov - 19:16

Merci Denis pour ces informations;

j'ai regardé les maps que je compte utiliser pour le post suivant (Bloody Gulch/Bloody Gully) et effectivement la zone "Hill 30" est vaste et je reconnais qu'avant tes propos je n'y avais pas prêté attention.
En travaillant avec la map B du rapport du Lt Speirs, présenté dans le post "encerclement de Carentan", j'avais compris qu'ils y arrivaient. Je pense que leur position devait se trouver là ou l'on devine comme un terrain de foot sur la map "google".

ci-joint un extrait pour se rendre compte de l'étendue de la Hill 30; CARENTAN se situant en haut à droite


je reprendrai la map "google" et rectifierai cette zone;
je pense que le point de départ du 2/506th pour l'attaque sur Carentan est quant à lui à repositionner au regard de la deuxième map, pas à des kilomètres mais sans doute plus haut sur la route de Baupte et non dans l'axe de la route de Périers; je regarderai dans le livre de Winters pour voir s'il donne quelques détails pouvant valider une position.

merci Denis,
merci Philippe pour tes encouragements

_________________
" Combattre seul"
Revenir en haut Aller en bas
Gennaker

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Dim 29 Nov - 14:50

On est d'accord Michel! good stuff!

_________________
"33 days of action without relief, without replacements. Every mission accomplished. No ground gained was ever relinquished."
Revenir en haut Aller en bas
"nuts"

avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Lun 30 Nov - 19:05

Rien dans le bouquin de R. WINTERS qui donne une indication précise du départ de l'attaque sur Carentan; d'ailleurs même l'heure de l'attaque est différente suivant les ouvrages! on peut lire 05h00, 05h30, ou 06h00. Pas simple!

ci-jointes les maps modifiées  en tenant compte des informations reçues; n'hésitez pas à me faire savoir si de nouveau des erreurs sont encore présentes:

zone de la colline 30 reprise

le départ au Sud Ouest de Carentan du 2/506th modifié (progression moins axiale)

_________________
" Combattre seul"
Revenir en haut Aller en bas
"nuts"

avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Lun 30 Nov - 19:33

2 images tirées de Band Of Brothers - épisode 3 " Carentan"- on remarque le café Désiré INGOUF ; regardez la dernière photo d'époque.




C'est le carrefour ou commence la Rue Holagte (qui est dans le dos du photographe, direction Paris)); lorsque l'on fait la "liberty march" c'est ici que l'on rentre dans le centre ville pour rejoindre la place de la république;
de bons, douloureux, et "héroïques" souvenirs.

_________________
" Combattre seul"
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Admin
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 11/01/2014
Age : 50
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Lun 30 Nov - 19:36

Ah bien vu Michel !!!

_________________
"La 101st n'a pas d'histoire mais elle a rendez-vous avec le destin." Général William C.Lee. 1941
Revenir en haut Aller en bas
Gennaker

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Mar 1 Déc - 21:55

Je sors un bouquin en avril prochain sur la bataille de Carentan, du minute par minute...

_________________
"33 days of action without relief, without replacements. Every mission accomplished. No ground gained was ever relinquished."
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Admin
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 11/01/2014
Age : 50
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Mar 1 Déc - 22:26

Félicitation , hâte de le découvrir !
Il va falloir aussi nous organiser une séance de dédicaces Denis !! ;)

_________________
"La 101st n'a pas d'histoire mais elle a rendez-vous avec le destin." Général William C.Lee. 1941
Revenir en haut Aller en bas
"nuts"

avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Mer 2 Déc - 15:36

très intéressant ça! +1 pour la dédicace;

Tu vas faire concurrence à la trilogie CARENTAN de Michel DE TREZ, Mark BANDO, et Emmanuel ALLAIN , dont seulement le Tome I est sorti;

Tiens nous informé de l'évolution.

_________________
" Combattre seul"
Revenir en haut Aller en bas
Gennaker

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Mer 2 Déc - 17:52

Je ne prétends pas jouer les historiens. Plus un travail de synthèse journalistique sur toutes les connaissances accessibles sur les différents angles de la bataille... sortie fin avril.

Mark Bando connait les histoires des moindres espace de Toccoa à Berchtesgaden où la 101st a mis les pieds....inimitable!

_________________
"33 days of action without relief, without replacements. Every mission accomplished. No ground gained was ever relinquished."
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Admin
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 11/01/2014
Age : 50
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   Mer 2 Déc - 18:41

Ta modestie t'honore mon cher Denis !

_________________
"La 101st n'a pas d'histoire mais elle a rendez-vous avec le destin." Général William C.Lee. 1941
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrée dans CARENTAN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrée dans CARENTAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» entrée dans l'activité au cycle 1
» Mon entrée dans le monde de l'occulte
» Prime d'entrée dans le métier
» une chouette dans la maison
» L’entrée dans Jérusalem. Père Doucette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FILTHY THIRTEEN MEMORY :: 101st AIRBORNE DIVISION :: de CARENTAN à "BLOODY GULCH"/"BLOODY GULLY" :: CARENTAN - Point de jonction entre OMAHA et UTAH-
Sauter vers: