FILTHY THIRTEEN MEMORY


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'encerclement de CARENTAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
"nuts"

avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 48

MessageSujet: l'encerclement de CARENTAN   Sam 17 Oct - 15:52

Le 11 juin la 101st Airborne Division, après 6 jours de furieux combats contre un ennemi déterminé, avait rempli l’ensemble de ces objectifs et se trouvait dans une position défensive au  nord de Carentan. La ligne de défense suivait la Douve.

Le 11 juin les ordres vinrent directement du Général Eisenhower d’établir un point de jonction entre Omaha et Utah en capturant la ville de Carentan. La mission fût confiée à la 101st Airborne Division.

Les 12 et 13 juin 1944 marquent une bataille mémorable pour cette unité aéroportée, qui dut faire face à la 17ème SS panzergrenadier division  commandée par l’Oberführer Werner Ostendorff et le 6 Rgt Fallschirmjäger du Colonel Baron Von der Heydte.

Chronologiquement, cet affrontement s'est déroulé sur une période très courte entre le milieu de la journée du 12 juin jusqu’à l’après-midi du 13 juin, mais la férocité des combats qui s’y déroulèrent marqua les 2 camps.

La 17ème SS a été constituée en octobre 1943 selon la volonté d’Adolf Hilter de créer une nouvelle division Waffen SS ; Elle porte le nom d’un chevalier allemand Godefroy de Berlichingen, « Götz von Berlichigen », surnommé « la main de fer ». Assemblée en France au sud de la Loire, elle est opérationnelle en avril 1944 et est composée de 2 régiments d’infanterie 37ème et 38ème, 1 régiment d’artillerie, et un groupe de reconnaissance.

    Oberführer Werner Ostendorff


Le 6ème régiment de Fallschirmjäger, créé en 1943, est formé de parachutistes vétérans, de personnel au sol de la Luftwaffe et de jeunes recrues qui viennent de terminer leur formation aéroportée. Leur âge n'est à peine de 17 ans et demi, et Frederich Von der Heydte, vétéran des campagnes de Crête, de Russie, et d’Afrique du Nord, en prend le commandement. Ce régiment est envoyé dans le Cotentin pour entrainer ses nouvelles recrues, et également participer à la défense des côtes Normande.

  Colonel Baron Von der Heydte

Le 06 juin 1944, la 17ème SS panzergrenadier reçoit l’ordre de se rendre en Normandie pour contrer le débarquement allié, mais l’activité de l’aviation allié ralentit fortement la progression de la division ; le 6éme Fj fait face à de lourde perte à travers les combats engagés face à la 82nd Airborne Division aux abords de Sainte Mère l’église mais surtout son 1er bataillon est laminé le 07 juin 1944 par les hommes du 501st PIR postés sur leur objectif de la barquette (Hell’s Corner). Suite aux âpres combats du 07 juin, les 2e et 3e bataillons sont retirés vers Carentan.

Le 10 juin, la ville de Carentan est le théâtre de violents combats ; au crépuscule du 11 juin, Von der Heydte retire les restes de son régiment hors de Carentan pour éviter l'encerclement. Il y laissera un effectif réduit pour ralentir la progression ennemi et lui permettre d’organiser ses troupes en périphérie de Carentan ; il est probable que si le Colonel Von Heydte avait eu connaissance de l’arrivée en renfort de la 17ème SS panzergrenadier sur le cotentin, il aurait surement fait de Carentan une place forte.

Ceci étant, la résistance opiniâtre que les parachutistes du 6ème Régiment ont assurée 6 jours durant dans le cotentin forgea alors l’expression:
« LES LIONS DE CARENTAN ».

Rassemblés au Sud de la ville, ils font la jonction avec la 17ème Division SS de Panzer Grenadier arrivée en renfort et organisent une contre-attaque. On notera que la division de blindés allemande avait été retardé à Graignes, l’opposant à des combats acharnés à un groupant d’unités « perdues » (170 hommes du 3rd/507th et une douzaine du 501st PIR, en tout 170 soldats et 12 officiers, plus un pilote de Glider, deux gendarmes français et 14 prisonniers basques, ainsi que deux soldats de la 29th Infantry Division). Sans ces affrontements ce régiment blindé aurait été aux portes de Carentan 2 jours plus tôt.

Après une très courte période de repos et de réapprovisionnement, le 6 ème Fj se lance à l’assaut de Carentan le 12 juin avec l’appui de la 17ème Division SS « Gotz von Berlichingen » et ses blindés.

Le 10 juin, la 101st était déjà en mouvement avec le 3ème bataillon du 502 PIR pour traverser les ponts sur la route depuis Saint-Côme-du-Mont. Après un engagement sans faille la route vers Carentan était ouverte.
Le  3ème bataillon connut des combats meurtriers en passant le dernier pont, et fût appuyé par le 1er bataillon du 502 PIR. L’ennemi était en position à hauteur de la ferme Ingouf ; aucun bataillon ne pouvait bouger du fait d’une grosse résistance de l’ennemi, et de la position de leurs défenses. Les ruisseaux en périphérie empêchaient toute possibilité de prendre l’ennemi par les flancs. Dans le même temps, le 327th Glider traversait la Douve à 3 km de là par l’Est, et après 2 jours de combats (10 et 11 juin) il prit position au Sud du pont.

L’objectif était la « bilonnerie » et le bataillon du Lt Colonnel Cole, stoppé sur la « purple heart lane », attaqua la position ennemie avec sa célèbre charge à la baïonnette à la ferme Ingouf. Cette action héroïque valut au Lt Colonel d’être nommé pour être décoré de la Medal of Honor ; il n’eut malheureusement pas le plaisir de recevoir sa médaille, le 18 septembre 1944, il fût tué par un sniper pendant l’opération Market Garden alors qu’il tentait de rendre visible les panneaux orange de signalisation au sol afin d’éviter que ces hommes soient mitraillés par les P47 américains.


Le plan de la 101st Airborne Division en soirée du 11 était d’encercler la ville de Carentan avec le 506ème PIR revenant par l’Ouest pendant que le 501st PIR passait par le sud ; les PIR devant se retrouvaient au Sud de la ville sur la colline 30.
Vers 22h00, le Lt Colonnel Sink, CO du 506th PIR, ordonna au 1er et 2ème bataillon de faire mouvement, alors que le 3ème bataillon était mis en réserve.

La compagnie D du 2/506th ne comptait plus que 75 hommes. Depuis le parachutage, les hommes avaient combattu pendant 6 jours avec une seule nuit de repos, et ils étaient atteints physiquement et mentalement ; leur repas consistait à se nourrir des rations K emmenées avec eux la nuit du 06 juin et de ravitaillement de la même teneur après la jonction avec la tête de pont de la plage d’Utah.

Le second bataillon faisait mouvement  en colonne avec la compagnie Fox en tête, suivi de la compagnie Easy, puis la compagnie Dog. Chaque compagnie s’était « équipée » de charrettes tirées par des chevaux pour transporter les équipements et les munitions. Elles avançaient en queue de compagnie car elles étaient bruyantes.

Les hommes se déplaçaient lentement en « file indienne » ; les coups de feu retentissaient dans carentan et ils entendaient le son des canons de la navy au loin.

Après avoir passé la ferme Ingouf, les compagnies du 506th PIR se déployaient à l’Ouest de Carentan ; l’obscurité et le silence ont amené la compagnie Dog à stopper son évolution dans les chemins de campagne ; la compagnie Fox avait perdu le contact avec la compagnie Easy ; le contact fut de nouveau établi vers minuit.

A 01h00 du matin, le 1er bataillon atteignait la colline 30, le 2nd bataillon s’arrêta à hauteur de la route de Baupte, et la compagnie Dog se posta de part et d’autre de la route pour la sécuriser.


A 02h30 du matin, les CO de compagnies furent appelés pour recevoir les ordres de bataille du 12 au matin ; aucune activité ennemie durant la nuit, les hommes purent se reposer.
Les ordres étaient :
- Le 2ème bataillon devait attaquer Carentan
- Le 1er bataillon restait sur la colline 30

La Easy compagnie était sur la droite et la Fox compagnie sur la gauche ; le plan était de circuler dans la ville et de rejoindre le 327th GIR qui attaquait de l’autre côté de la ville. La compagnie Dog suivait sur la droite de la route.

L’heure de l’attaque était fixée à 06h00 du matin ;

_________________
" Combattre seul"
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Admin
avatar

Messages : 464
Date d'inscription : 11/01/2014
Age : 50
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: l'encerclement de CARENTAN   Dim 18 Oct - 20:16

Très intéressant , merci.

_________________
"La 101st n'a pas d'histoire mais elle a rendez-vous avec le destin." Général William C.Lee. 1941
Revenir en haut Aller en bas
 
l'encerclement de CARENTAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FILTHY THIRTEEN MEMORY :: 101st AIRBORNE DIVISION :: de CARENTAN à "BLOODY GULCH"/"BLOODY GULLY" :: CARENTAN - Point de jonction entre OMAHA et UTAH-
Sauter vers: