FILTHY THIRTEEN MEMORY


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 506th PIR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
"nuts"

avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 47

MessageSujet: 506th PIR   Sam 17 Oct - 8:24


Organigramme du 506th PIR :

Officer Commandant : Colonel Robert SINK

1/506th Lt Colonel William TURNER
2/506th Lt Colonel Robert STRAYER
3/506th Lt Colonel Robert WOLVERTON (KIA le 06 juin 1944 ; remplacé par le major HORTON)

Rattaché à la 101st Airborne Division en 1943, le 506th régiment a la particularité d’avoir eu un seul et unique CO depuis sa création jusqu’à la démobilisation de la division en 1945 à Mourmelon; le colonel R. SINK ; sa fermeté vis-à-vis du règlement et la proximité avec ses hommes lui permirent de recevoir un profond respect de la part de son régiment ; il fut tellement emblématique pour son régiment que les troopers disaient « five O sink » à défaut de « five O six » lorsqu’ils parlaient de leur régiment.

Colonel Robert SINK

Le  5  juin  à  23  heures,  81  Dakotas  s’envolèrent  de  la  base  de Up  Ottery  dans  le  Devon  avec  les  deux  premiers  bataillons  du 506th  Rgt  . Ces  avions  avaient  comme  objectif  la  DZ  C  (Hiesville)  située  à 2   km  à  l’Ouest  de  Ste-Marie-du-Mont.   Ce  site   avait  été  choisi comme  zone  de parachutage pour  s’emparer des sorties  1   et  2,  Pouppeville  et  Houdienville,  objectifs  du  2/506th du Lt-colonel  Robert  Strayer. Le 1/506th  du  Lt-colonel  William  Turner  devant  assurer  la  protection des  arrières  à  Vierville  et  Ste-Marie-du-Mont,  et  veiller  sur  le  PC du Colonel SINK à  « Culoville ».  Les  Américains l’ont   toujours  appelé  « Culoville »  au  lieu  de  Caloville ce qui valut de grosse interrogation au Colonel Sink pour s’orienter.  
 
le  3 /506th commandé  par le  Lt   Robert  Wolverton  devait   atterrir  sur   la   DZ   D (ainsi que le 1 et 2/501st du Lt Colonel Johnson), un ovale  de  2  km  situé à  l’Est d’Angoville-au-Plain,  avec  une  section   du  326th  Génie  et  deux  sections  de  démolition (filthy thriteen) pour  s’emparer des  deux  ponts  de  bois  sur  la  Douve  situés  au lieu dit « le moulin » à Brévands. Il devait ensuite prendre pied sur la hauteur de la rive opposée, point   le  plus  éloigné  à l’Est de   la  future   tête  de  pont, qui devait  assurer  la  première  liaison  avec  les  forces  du Vème corps débarquées à Omaha Beach.Tous  les  hommes  de  Wolverton  quittèrent  la  base  d’Exeter répartis  dans  45  avions.      




OBJECTIF DU 06 JUIN 1944


22  avions  larguèrent  leurs  sticks  du  1/506°  au  nord  de  Hiesville  et  au  sud  de  Ste-Marie-du-Mont.  Tout  le  personnel  radio du  PC  tomba près de Cherbourg.

Le  2/506th  sera  parachuté  à  8  km  plus  au  nord  vers  Ravenoville  (Dog)  ou  encore  au  voisinage  de  Ste-Mère-Eglise  (Easy  et Fox).

Le Lt Colonel STRAYER progressera un moment aux côté du 502nd avec le Lt Colonel CASSIDY du 1/502nd tout en marchant vers ces objectifs les sorties 1 & 2 de la plage d’UTAH. Il devra faire face avec son groupe à de nombreuses embuscades, ne lui permettant pas de sécuriser ses objectifs dans les temps ; en début d’après-midi du 06, son avant-garde, commandée par le Lt Joe McMILLAN arrivera sur l’un de ces objectifs, la sortie n°2.

le Général TAYLOR , sans nouvelles du 2nd bataillon et du Lt Colonel SINK, enverra le Lt Colonel EWELL du 3/501 pour sécuriser la sortie 1 à hauteur de Pouppeville ;
De son côté, pour la même raison que Taylor le Colonel SINK envoya le Lt Colonel TURNER également sur Pouppeville, et frustré de n’avoir aucune information quant au 1 et 2nd bataillon (il découvrira fin juin ses opérateurs radio dans un hôpital de Cherbourg) décida de se rendre en jeep à la recherche de ces hommes et notamment le bataillon du LT Colonnel WOLVERTON ; cette « escapade » nocturne faillit tourner mal pour lui et les 2 hommes qui l’accompagnait aux regards des faces à faces avec l’ennemi ; cela lui valût une vive réprimande du Général TAYLOR.

Le sort du 3/506th n’était pas enviable ; la zone pour une raison toujours inconnue avait été fortifiée , une grange volontairement incendiée par les allemands éclaira la drop zone ce qui permit aux unités allemandes présentes de faire un carnage sur les troopers souvent tués avant même de toucher le sol, blessés, ou capturés ; quelques-uns, plus chanceux,  purent échapper à cette tuerie au prix de combat féroce, ou sous une pluie de balles. D’autres, purent se réjouir des erreurs de largage, avec des sauts trop tôt ou trop tard par rapport à la drop zone D ; le stick de pathinder de  la DZ D ne fut pas épargné, les quelques survivants du sauts dissimulés dans les haies, ou terrés dans les fossés, aidaient leurs camarades à évacuer la zone maudite.

Les sorties 1 et 2 sécurisées, c’est sur la Grand Chemin au Manoir de Brécourt que le 2/506th s’illustra ; encore enseigné à l’Académie militaire de West Point, la prise des quatres canons de 105mm ( 3 dirigés sur UTAH BEACH, 1 sur la sortie n°2) par le Lt WINTERS à la tête d’une douzaine d’hommes de la Easy Company, avec une aide remarquée de la Dog Company pour le 4ème canons évita un véritable carnage sur la plage d’UTAH. Pour ce fait d’armes, le Lt WINTERS sera sur la liste des hommes cités pour recevoir la « Medal Of Honor », mais cette récompense fut réduite à une Ditinguished Service Cross.
Le 2/506th se regroupa tant bien que mal et progressa vers Sainte-Marie du Mont, ville qui depuis les premières heures du 06 juin était le théâtre d’affrontement entre les troopers et les allemands ; vers 09h30 l’arrivée de jeep dans la ville annonçait l’arrivée des troupes d’UTAH, mais c’est véritablement vers midi que la ville fût libérée avec sur la place de l’église les premiers chars venant de Pouppeville.

Un groupe commandé par le Captain Charles SHETTLE  du 3/506th, très diminué sur la DZ maudite, se dirigea vers les ponts de Brévands; formé d’une quarantaine d’hommes, il arriva sur son objectif et ne tarda pas à lancer des patrouilles sur l’autre berge mais les forces ennemis rendaient très fragile cette tête de front sur le flanc Est de la 101st Airborne Division.


Le 506th connut un parachutage catastrophique ce 06 juin 1944, au regard de l’ensemble de ces radios larguées sur Cherbourg, et lorsque la Drop Zone était bien « ciblée », c’est l’ennemi qui anéantissait les troopers.
Malgré beaucoup de confusion, des contre-attaques faisant passer des villages d’un camp à l’autre, le PC du Colonel SINK à « Culoville » menacé obligeant le Colonel à armer les blessés pour défendre leur position, le 506th a atteint ces objectifs du D-Day avec seulement 30% de ces effectifs.

Lt Colonel TURNER        


Lt Colonel STRAYER      


Lt Colonel WOLVERTON (KIA le 06 juin 1944, remplacé par le major ORTON)


Major HORTON

_________________
" Combattre seul"


Dernière édition par "nuts" le Mar 20 Oct - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
alain



Messages : 17
Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 55
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: 506th PIR   Sam 17 Oct - 10:16

Très beau sujet
Merci pour les informations
Revenir en haut Aller en bas
Gennaker

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: 506th PIR   Lun 19 Oct - 16:07

Horton, avec un H
Billy Turner est lui aussi KIA, remplacé par Foster, puis pas Lloyd Patch... Pour la petite histoire, le propre frère de William Turner, Dennis, officier de la 8th Infantry, sera KIA à son tour. Tous deux reposent au cimetière de Colleville.

_________________
"33 days of action without relief, without replacements. Every mission accomplished. No ground gained was ever relinquished."
Revenir en haut Aller en bas
"nuts"

avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: 506th PIR   Mar 20 Oct - 18:35

Rectifié Denis, merci

Pour le Lt Colonel Turner, KIA pendant l'attaque de Saint Côme du Mont alors qu'il était monté sur une tourelle de char à Beaumont, le 07 juin; tu vas trop vite!! j'en suis au 06 juin mais tu as raison

Après mes posts sur Carentan je reviendrai en arrière chronologiquement sur cette attaque dont nous connaissons tous un lieu sans pour autant savoir ce qui s'est passé "dead man's corner"

_________________
" Combattre seul"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 506th PIR   

Revenir en haut Aller en bas
 
506th PIR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FILTHY THIRTEEN MEMORY :: 101st AIRBORNE DIVISION :: 506th PIR :: 506th PIR - Objectifs du 06 juin 1944-
Sauter vers: